La Chine


Infos utiles
Argent
Yuan
Décalage
été : +6h

horaire
hiver : +7h
Durée vol
3h
Langue
chinois
Vaccins
oui
Visa
non

Flux rss des articles



agence ebookersagence hotels.comagence look voyagesagence promovacances

Histoire de la Chine

Une histoire longue de plus d’un million d’années.

D’après les recherches menées par les histographes, la Chine n’a connu un peuplement de langue et de culture chinoise que plus tard et c’est par étapes que les chinois se sont installés sur l’actuel territoire de Chine.

La Chine ancienne

Elle commence avec la dynastie Xia (2100-1600), suivie de la dynastie Shang (500 ans après) qui a une culture plus avancée que la précédente tel que l’exemple de l’écriture élaborée par les religieux (3000 signes idéographiques) et le travail du bronze et des chars. La dynastie des Zhou apparait en 1100 avec un système de bureaucratie centralisée. On assiste à la période du « printemps et de l’automne », avec d’une part une fragmentation du gouvernement et d’autre part la naissance du confucianisme, du taoïsme, du légisme et du mohisme. Les découvertes scientifiques (tables de multiplication, astronomie…), l’apparition de la charrue de fer tirée par un bœuf, l’accroissement démographique, le début de la construction de la Grande Muraille…font vivre une période de grande prospérité.

L’Empire chinois

Bien que la dynastie Qin (221-206) fût très courte, elle reste l’une des plus importantes dynasties connues par la Chine, du fait qu’elle a mis en place l’ordre impérial, ouvrit la voie à la puissance des Hans. Durant cette période, l’écriture fut normalisée et son usage fut obligatoire, ainsi que la majeure partie de la Grande Muraille fut érigée. Peu après succéda la dynastie des Hans qui favorisa la renaissance du taôisme, adopta le confucianisme et connut un expansionnisme territorial étendu.

En 618, la dynastie Tang s’empara du pouvoir et donna naissance à une nouvelle ère de prospérité. Le bouddhisme fut adopté par la famille impériale. Suite au chaos politique et à la régression connue dans le pays à cette époque, la dynastie Song prit le pouvoir en 906 permettant de grandes avancées technologiques (maths, physique, géosciences).

La période 1368-1644 annonce la dynastie Ming qui chassa les mongols et s’empara du plus grand empire du monde de l’époque. Elle connut son apogée. Mais à partir du milieu du 15ème siècle, elle déclina pour laisser place à la dynastie Qing qui connut elle aussi un apogée sans précédent dans tous les domaines jusqu’au début du 20ème siècle, qui suite à la mort de l’impératrice Cixi en 1908, connut une stagnation économique, une grande croissance démographique, des ingérences occidentales, de fortes agitations populaires… Finalement la Chine se retrouvait divisée en zones d’influences étrangères et en 1912 le dernier empereur de Chine âgé de 6 ans abdiquait et Yuan Shikai est élu président de la République de Chine.

La République de Chine (1912-1949)

Le nouveau président de la Chine établit la dictature de 1912-1916. Dès sa mort, plusieurs gouverneurs proclamèrent l’indépendance de leur province.

En 1921, le Parti Communiste chinois fut crée à Shanghai par son fondateur Mao Dzedong. Cependant la lutte entre les communistes et les nationalistes chinois se poursuit durant de longues années. Le gouvernement central n’eut qu’une existence précaire jusqu’en 1927.

En 1949, les communistes s’emparaient de l’essentiel du pays et le Chang Kei Chek se réfugia dans l’île de Taïwan.

La République populaire de Chine

Avec la proclamation de la République Populaire de Chine à Pékin le 1er Octobre 1949, la Chine se retrouva avec d’une part la République de Chine sur le continent et d’autre part celle de Taïwan. Le nouveau régime connu adopta le modèle de développement soviétique, le socialisme.

Le socialisme de Mao

Entre 1949-1952, plusieurs campagnes de réformes et de propagandes furent établies par le Parti communiste chinois afin d’étendre la révolution et d’étendre son pouvoir. Ainsi, touchant tous les domaines de la vie des chinois, comme la réforme agraire de 1950, l’épuration politique, les plans quinquennaux économiques, l’alliance avec la Russie, les luttes anticoloniales, la politique de non alignement et enfin le développement du projet de la Grande Chine, notamment l’occupation du Tibet en 1950, et en 1958.

Après le résultat catastrophique du « Grand bon en avant », la famine touche des millions de chinois.

Entre 1966-1976, Mao tente de détruire tout ce qui rappelle le passé, des traditions aux livres…et ce n’est qu’après sa mort que la Chine entame une politique d’ouverture à l’étranger, au modernisme de l’économie et à la création de nombreuses réformes notamment rurales.

Durant la période 1980-1990, la politique chinoise fut dominée par Deng Xiaoping qui opta pour la dictature. Il colonisa le Tibet (1 million de morts de tibétains en 1990) et intégra l’immigration en vue d’augmenter le nombre des chinois dans cette région. En 1997, la Chine établit aussi sa souveraineté sur Hong Kong. Des manifestations et des protestations des étudiants chinois pour plus de démocratie en Mai 1989 tenues dans la place de Tiananmen à Pékin coutèrent la vie cette fois-ci à des milliers de chinois.

La nouvelle ère politique et économique

Après la mort de Deng Xiaoping, une nouvelle ère s’ouvrit et avec l’arrivée du nouveau premier ministre Zhu Rongji, on enregistre de nouvelles réformes qui touchent essentiellement la Banque Centrale, la réduction de la dette publique, le développement des industries de pointe, de l’éducation, du logement…

Aujourd’hui la Chine, considérée comme la plus grande nation du monde en nombre, avec une population qui dépasse un milliard, connait de jour en jour une expansion et un développement à l’échelle mondiale.

Shanghai, Chine
Rechercher un vol
Un service Altavacances